La revue du Net RH mars 2014

Management Fonction RH

La revue du Net RH mars 2014

27 mars 2014

revue du net RHPour cette revue du web, nous vous proposons une sélection d’articles où sont présentés tour à tour la corrélation entre les compétences et les appétences du salarié dans un nouvel outil de gestion des talents, la résistance du marché français des logiciels face à la crise, la fonction RH comme mauvais élève de l’innovation digitale, la dématérialisation en 2014, pour quoi et comment travaillerons-nous demain, la GPEC comme outil d’élaboration des schémas de mutualisation des services, les nouveaux outils pour trouver, fidéliser et faire évoluer les bons profils dans les ETI et PME, les préoccupations RH d’une entreprise comme les autres : l’armée.

Corréler compétences et appétences du salarié dans un nouvel outil de gestion des talents

A l’heure où le salarié est en quête de sens au travail, ses envies sont peu prises en compte dans les SIRH existants. Peu utilisé en France mais plus largement à l’étranger, Talent Center est un outil de gestion des talents qui propose une plateforme mettant en perspective d’un côté le salarié avec ses compétences, sa fonction, son expertise, et de l’autre l’individu avec sa personnalité, ses valeurs, ses centres d’intérêts. L’objectif est de dégager une estimation du potentiel des comportements disponibles et d’optimiser l’intégration des talents au sein du plan stratégique de l’entreprise, de sécuriser l’engagement des talents dans l’entreprise et de recruter des salariés désireux de réussir dans l’entreprise et sa culture. Bref, un outil qui prend en compte l’humain dans sa globalité !

Talent Center : un outil pour lier savoir-faire et savoir-être – Les Echos Business

Le marché français des logiciels résiste à la crise

Le marché français des logiciels a enregistré une croissance de 6% en 2013. Cette bonne forme du secteur s’explique notamment par le dynamisme du SaaS et de la dématérialisation. La dématérialisation des documents et des processus RH est identifiée comme un des dispositifs permettant d’optimiser les organisations et devrait connaître une croissance de l’ordre de 30% en 2014.
La croissance du modèle SaaS qui était de 21% en 2013 devrait se poursuivre et outiller une entreprise sur cinq d’ici 2015.

Le marché français des logiciels RH en croissance de 6% – Exclusive RH

La fonction RH, le mauvais élève de l’innovation digitale

Dans un contexte d’innovation numérique, la fonction RH fait figure de mauvais élève : 44% des organisations estiment que leur SIRH n’est pas compatible avec les dernières technologies. Au-delà des outils lourds et peu interopérables, les dirigeants peuvent aussi être un frein aux innovations dans le domaine RH, les réductions des coûts y sont souvent préférés aux investissements.
Peu d’entreprises utilisent les données RH pour évaluer l’efficacité de leur politique RH car peu de données clés sont disponibles dans les systèmes : preuve supplémentaire du constat que la fonction RH n’est pas encore à la pointe de l’ère digitale…

Pourquoi les ressources humaines sont-elles à la traîne de l’innovation digitale ? – Le cercle les Echos

Quelle dématérialisation en 2014 ?

La dématérialisation RH progresse malgré quelques réticences persistantes concernant le bulletin de paye. Elle concerne aujourd’hui pratiquement tous les pans des ressources humaines : la gestion des heures supplémentaires, la gestion des congés, les attestations de frais professionnels, …
Cet article propose un dossier complet sur la dématérialisation : ces enjeux et ces bénéfices, ainsi qu’un panorama des éditeurs.

2014 : l’année phare pour la dématérialisation RH ? – Exclusive RH

Pour quoi et comment travaillerons-nous demain ?

Dans le cadre de l’évaluation des compétences qui seront demain nécessaires à l’entreprise, la GPEC doit prendre en considération la relation de l’individu au travail, et notamment le critère d’individualité. La fonction RH ne gère pas que des ressources, mais aussi des relations humaines et sociales. C’est pourquoi la prise en compte des aspirations individuelles des employés est un enjeu pour adapter les entreprises à la société.

La compétence en mouvement – Indice RH

La GPEC comme outil pour l’élaboration des schémas de mutualisation des services

Le nouvel article L5211-39-1 du code général des collectivités territoriales impose aux présidents d’établissements publics de coopération intercommunale d’adopter dans l’année qui suit chaque renouvellement des conseils municipaux les schémas de mutualisation des services. La mise en œuvre de cette mutualisation peut s’appuyer sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) qui permet l’anticipation et la préparation des regroupements de services et des mouvements des personnels.

Mutualisation de service : anticiper le déroulement de carrière – WEKA

De nouveaux outils pour trouver, fidéliser et faire évoluer les bons profils

L’identification et la fidélisation des talents sont un enjeu majeur pour les entreprises de taille intermédiaire dans la bataille de la compétitivité face aux grandes entreprises. Ainsi, il leur est nécessaire de professionnaliser cette quête des compétences dans un marché du travail rigide et une reprise fragile.
Pour y répondre, les outils de gestion des talents, auparavant réservés aux grandes entreprises, s’adaptent aux ETI et PME. Ils permettent de cartographier les compétences et donnent aux salariés la possibilité de construire leur parcours de mobilité.

Grandir plus vite en attirant les talents – Les Echos

Les préoccupations RH d’une entreprise comme les autres : l’armée

Pour défendre les intérêts du pays, l’armée se doit d’être attractive afin d’atteindre ses objectifs de recrutement et d’attirer les talents sur ses métiers clés : ces difficultés sont donc les mêmes que pour n’importe quelle entreprise en terme de recrutement et de fidélisation.
Contrainte supplémentaire, l’armée a un objectif de polyvalence des militaires : ces derniers doivent s’adapter aux contextes des différents terrains d’intervention, c’est pourquoi la formation est un levier RH important pour l’armée.
Le pont avec le monde de l’entreprise est bien réel, pour ce qui concerne la reconversion des militaires : l’armée propose à ses agents un dispositif d’accompagnement dans leur recherche et entretient des partenariats avec les entreprises dans cette démarche.

Armée et entreprise, même combat RH – Focus RH
 

Laissez un commentaire ?




Blue Captcha Image
Refresh

*